Les Français et le Paradoxe Européen

“Les Français semblent avoir un réel paradoxe Européen”

Ce n’est pas la “crise du libéralisme” mais plutôt la crise de l’ “État providence” qui n’a pas réussi depuis 20 ans à s’adapter à la nouvelle société, non pas issue de la politique mais des problèmes de révolution technologique (réseaux et moyens de communication et développement de l’intelligence ..). En 70 ans, la génération des “baby-boomers”, a fait de nos états en les mettant dans l’Union Européenne, un espace, le plus agréable à la surface de la planète et dans l’histoire de l’Humanité.

L’Europe a permis par un système de solidarité (peut être jamais assez pour un certain nombre de personnes), un espace de bien vivre et même “il fait bon de vivre” et au moment ou l’on arrive à cette situation, certes avec des lacunes (problèmes énergétiques, trop dépends des énergies fossiles, ….), à la naissance et poussée du sentiment “Anti Européen” voir “A Européen” (Brexit, montée des nationalismes …) fondés sur des mensonges, FakeNews flagrants.

A force de ne pas vouloir comprendre l’Union Européenne, d’avoir des médias qui déterminent l’opinion, des politiciens qui annoncent l’emprise du “Diktat” de Bruxelles sur les pays, que les traités ne soient pas cohérents et qu’ils vont à l’encontre des peuples, …. on arrive à faire détester l’Europe qui est l’espace sur Terre ou l’on a jamais aussi bien vécu, prospéré depuis plus de 70 ans.

Analyse et décryptage sociétal par

Jean Pierre SPITZER

Avocat au Barreau de Paris,
Directeur scientifique de l’union des avocats européens,
Membre du bureau du Mouvement Européen

 

Partagez ce contenu via ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *