Le Diktat de Bruxelles et le grand mensonge des politiques

Nous entendons souvent les politiciens parler de “Diktat de Bruxelles” *. Formulation et “élément de langage” très présent dans les médias de tous bords. Cette expression souvent très péjorative, désigne une volonté dictée par une puissance étrangère (ici l’Europe) qui “imposerai ses valeurs et donnerai des ordres”. Il est important de comprendre qu’au delà de la formule, il y a là, un grand mensonge des politiques. Car non, ni Bruxelles, ni l’Europe ne sont et n’ont de Diktat.

Analyse et décryptage de cette communication politique par Jean Pierre SPITZER, Avocat au Barreau de Paris, Directeur scientifique de l’Union des Avocats Européens, membre du bureau du Mouvement Européen

* Diktat est le terme utilisé pour qualifier le Traité de Versailles, imposé sans négociation, en 1919, à l’Allemagne, par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale.

Partagez ce contenu via ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *