Jeep ELITE : l’éveil du basket de clubs français ?

Reprise de la Jeep ELITE –  Quels leviers de compétitivité pour les clubs du basket français ?

Depuis mars 2018, le championnat de France de basket-ball a un nouveau nom : la Jeep ELITE. A l’image du football (Ligue 1 Conforama) et du handball (Lidl Starligue), le basket français a cédé aux sirènes du naming pour diversifier ses revenus.

Avec la reprise du championnat, nous vous proposons un panorama des enjeux économiques du championnat et des clubs qui le compose.

 

Un mot sur le sportif

Avant de rentrer dans les aspects économiques, nous allons nous pencher sur les favoris à la succession du Mans, vainqueur de la dernière édition. Une fois encore, avec huit vainqueurs différents sur les neuf dernières éditions, difficile de mettre en avant une seule équipe.

On citera tout de même l’AS Monaco, Strasbourg et l’ASVEL comme les prétendants les plus sérieux à la victoire finale. Malgré des départs importants, on restera attentif à la saison du Mans qui pourrait bien tirer à nouveau son épingle du jeu. Enfin, Limoges et Nanterre devraient eux aussi être de la partie.

 

La stratégie de diversification de la Ligue Nationale de Basket

Avec un budget qui provient essentiellement des droits de retransmission TV (contrat de 50 M€ sur 5 ans signé en 2015 avec Altice), le recours au naming par l’intermédiaire de l’entreprise Jeep montre la volonté de la Ligue Nationale de Basket (LNB) de nouer des partenariats puissants (on parle d’un contrat à 1,3M€ par an). En effet, la LNB avait déjà signé l’année passée un accord avec la plateforme Amazon pour promouvoir le championnat sur sa boutique en ligne.

L’enjeu est double pour les clubs français. D’une part, ce type de partenariats permet évidemment une augmentation des revenus puisque la LNB peut ainsi redistribuer davantage. D’autre part, il permet aussi d’accroître la visibilité du championnat, de développer son image de marque et donc d’attirer plus de spectateurs et de sponsors.

 

 

Les revenus et les budgets des clubs professionnels du basket français

A l’inverse d’autres championnats comme la Ligue 1 Conforama, les droits TV ne forment que 5% des revenus des clubs de la JEEP Elite. Les équipes s’appuient principalement sur les sponsors notamment privés (plus de 50%), les subventions (20%) et les recettes de match (15%).

Parallèlement, avec un budget moyen d’environ 5M€ par an, les clubs français souffrent d’un manque de compétitivité à l’échelle continentale. La diversification des ressources apparaît là aussi comme indispensable pour devenir un prétendant sérieux dans les compétitions européennes.

On comprend donc pourquoi l’ASVEL, club français avec le budget le plus important (environ 9M€), vient de nouer un partenariat de … naming avec le groupe LDLC ! C’est avec ce type d’initiatives que les clubs majeurs du championnat français pourront se rapprocher petit à petit des budgets des grands clubs européens qui avoisinent les 20M€.

D’autres leviers existent, comme par exemple la capacité qu’auront les clubs français à se doter d’enceintes pouvant accueillir plus de spectateurs et ainsi augmenter les recettes de match. Ceci est une étape fondamentale pour se développer structurellement et ne pas être exclusivement dépendant des sponsors.

Les autres infos … plus ou moins utiles !
  • Un joueur de basket en JEEP Elite gagne en moyenne autour de 9 500€ par mois. C’est un peu plus que la moyenne du championnat français de handball (7000€) mais c’est largement inférieur au rugby (20 000€) et surtout au football (80 000€).
  • En moyenne, un peu plus de 3500 spectateurs assistent à un match de la JEEP Elite.
  • Avec  668 312 licenciés, le basket-ball est le second sport collectif le plus populaire en France. C’est évidemment moins que le football (plus de 2,1M) mais c’est plus qu’au handball (environ 550 000).

Martin Loret
Cabinet Wavestone
Observatoire du Sport Business

Partagez ce contenu via ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *