Risques criminels liés à la blockchain et aux crypto-monnaies

Yvonne Muller Lagarde – Maître de conférences en droit privé à l’Université Paris Nanterre, administrateur de l’Institut Présaje et Co-Directrice du Centre de Droit Pénal et de Criminologie (CDPC) – nous décrypte et expose l’état des lieux de la relation entre l’univers des « Crypto-Monnaies » de la « Blockchain » et le « Monde du Droit » en se posant cette question : quels sont les risques criminels liés à la blockchain et aux crypto-monnaies ?

Les questions de demain, qui se posent dans un esprit ouvert à l’innovation technologiques, sont celles d’une part de l’identité numérique, rendue nécessaire compte tenu du nombre important de fausses cartes d’identités et puis celle du droit des algorithmes et notamment de l’éthique des algorithmes, questions qui se posent d’une façon général pour l’intelligence artificielle. Ces débats s’annoncent nombreux et passionnants

Partagez ce contenu via ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *